Avec 678.000 unités vendues, les chiffres 2023 du « Baromètre Fédération FPMM / Smart Mobility Lab », soulignent la consolidation du marché de la trottinette électrique en France.

 

Depuis la période COVID, de 2020 à 2023, il s’est vendu plus de 3,25 millions d’unités de trottinettes électriques pour un chiffre d’affaires d’1,14 milliards d’euros. La trottinette électrique reste le leader incontesté de la mobilité électrique du quotidien, représentant en volume 89 % du total de la catégorie EDPM.

 

Après un pic des ventes lors de la période post-Covid, les volumes de vente se maintiennent à des niveaux élevés avec plus de 3 millions d’utilisateurs possesseurs de trottinettes électriques en France. Le marché poursuit sa phase de consolidation avec une forte accélération de sur la montée en gamme des engins électriques.

 

Après une année 2022 qui avait vu un prix de vente moyen bondir de plus de 33% du fait de l’augmentation des coûts d’approvisionnement (et notamment du fret maritime), le prix de vente moyen des trottinettes électriques en 2023 s’établit désormais à 408 € (-9,9% vs 2022), et reste largement au-dessus du prix moyen des années 2020 (322 €) et 2021 (341 €), pour un marché global à 277 M€.

 

 

En termes de segmentation, on constate une chute des ventes des trottinettes de moins de 500 € qui passent de 92 % des ventes en 2021 à 76 % en 2022 et 66 % en 2023 (-26 pts sur 2 ans). A l’opposé, les ventes des trottinettes de gamme supérieure ont fortement progressé +20% d’unités vendues pour les gammes de plus de 800 €.

Les ventes de trottinettes à destination d’usage intensif et régulier ne cessent de progresser avec un prix moyen de 835 €.

Le marché de la micro-mobilité, fortement axé sur la trottinette électrique continue de se développer avec la mise en place d’un cercle toujours plus vertueux (renouvellement, montée en gamme, durabilité, réparabilité…) vers des produits plus fiables, durables et réparables.

 

 « Cette année encore, le marché de la micro-mobilité a su démontrer son dynamisme et continue d’opérer sa mutation pour s’inscrire toujours plus comme une alternative durable de mobilité au quotidien. La capacité intermodale de la trottinette électrique en fait un moyen de déplacement agile, pratique et économique, qui a su s’installer dans le paysage urbain et assumer sa place. L’augmentation des ventes de matériel plus haut de gamme, souvent dans un marché de renouvellement de l’engin, prouve l’importance que prend le besoin de fiabilité et de durabilité recherché par les utilisateurs. » explique Grégoire Hénin, Vice-président de la FPMM.

 

Le renouvellement des trottinettes électriques s’accompagne d’une montée en gamme pour 80 % des possesseurs

 

Les chiffres des ventes 2023 confirment les indications apportées par les études de l’observatoire de la micro-mobilité(1), qui montrent que l’acquisition d’un EDPM a entraîné des changements dans les pratiques de mobilité pour la plupart utilisateurs :

 

  • La pratique de la trottinette se substitue à des trajets en véhicules thermiques (1 sur 5 soit 21 % a renoncé à l’achat d’un véhicule motorisé)
  • 1 utilisateur sur 3 emporte par moment sa trottinette électrique dans un autre moyen de transport (pratique intermodale)
  • Une moyenne d’utilisation de 16,6 jours / mois pour les utilisations de proximité au quotidien (pratique intensive)
  • Un propriétaire sur 6 envisage de renouveler son engin dans les 6 mois et 6 sur 10 (58%) entre 6 et 36 mois à venir.

La montée en gamme des usagers des micro-mobilités est le marqueur de la maturation de cette économie qui s’inscrit durablement dans les enjeux de décarbonation des transports du quotidien. L’une des missions de la FPMM, en partenariat avec les éco-organismes Ecologic et Screlec, est d’accompagner ces sujets par la professionnalisation de la réparation, la seconde vie, le réemploi et la fin de vie !

Pour enrichir votre article avec des données complémentaires, nous vous invitons à inclure le lien vers notre « Extrait Baromètre Ventes 2023 » (URL=https://datastore.smart-mobility-lab.com/thematiques/marche-de-la-micromobilite-ventes-2023), contenant d’autres chiffres et illustrations graphiques. Merci à vous !

 

(1) Créé dans le cadre du programme Mobiprox, l’Observatoire de la micro-mobilité a suivi et analysé un panel de 861 participants sur la durée du programme.

Contact FP2M : Jocelyn Loumeto  / j.loumeto@fpmm.fr / 06 18 41 76 45

Contact Smart Mobility Lab: Jean Ambert / jean.ambert@smart-mobility-lab.com / 06 14 18 67 01

Connaître la Fédération FP2M

Influencer, encadrer, développer…

La Fédération des Professionnels de la Micro-Mobilité répond aux besoins suscités par l’évolution exponentielle d’un marché dominé par l’innovation et le besoin d’accompagnement des professionnels du secteur. Elle est une plate-forme de réflexion, support de toutes initiatives participant au développement d’une écomobilité socialement et économique responsable.

Créée en mai 2017, la Fédération des Professionnels de la Micro-Mobilité (Fédération FP2M), regroupe les acteurs concernés par le marché des engins de déplacements personnels (EDP), quel que soit le type de propulsion (électrique ou mécanique).

La Fédération FP2M entend promouvoir l’usage d’engins, compactes et légers, qui s’insèrent dans une logique d’intermodalité en lien avec la volonté des autorités françaises, mais aussi européennes, de développer des chaînes de transport alternatives à l’utilisation de véhicules à motorisation carbonée.

 

 

 

Connaître Smart Mobility Lab

Cabinet expert en Nouvelles Mobilités

4 pôles d’expertise : Conseil, Etudes, Data et Academy

Référent du marché des micromobilités, Smart Mobility Lab décrypte les mobilités émergentes et accompagne les acteurs privés et publics dans leurs projets. Créé Depuis sa création en 2017, Smart Mobility Lab explore ces nouveaux enjeux, modes de déplacement et engins dont l’essor ne cesse de se confirmer au quotidien tant pour des trajets domicile-travail que loisirs. Notre ambition est de libérer et faciliter les déplacements en toute responsabilité.

Nous couvrons les secteurs des « mobilités douces » et des « mobilités motorisées décarbonées légères 1 à 4 roues » : vélos, VAE, trottinettes électriques, engins cargo, véhicules intermédiaires, quadricycles motorisés…

Pour la 7ème édition, en partenariat avec la FPMM, nous publions chaque année en avril le baromètre du marché de la micro-mobilité, recensant les ventes des trottinettes et autres EDPM. La méthodologie de recueil des données du marché s’effectue via une approche combinée: sortie de caisse à la référence + questionnaire annuel.

Au travers de notre DataStore SML, nous mettons à disposition un catalogue de data, d’études et de rapports d’expertise pour éclairer la compréhension du secteur des nouvelles mobilités. Il permet de stimuler les prises de décision par une connaissance experte du secteur, des entreprises et de l’éco-système dans son ensemble.

 

Pour enrichir votre article de données sur les mobilités, n’hésitez pas à citer « Smart Mobility Lab » en intégrant le lien du site (URL : https://smart-mobility-lab.com) qui donne accès à des infos et données sur les micromobilités.

Tous nos thèmes

Expert des nouvelles mobilités, Smart Mobility Lab
vous apporte, depuis 2017, les données vous
permettant d’explorer l’ensemble des thématiques
concernant ce secteur.

image/svg+xml

Vous souhaitez
échanger ?

Notre expert est à votre écoute.
Prenez contact avec lui pour poser toutes vos questions,
il aura une solution à vous proposer.

Discutons de votre projet image/svg+xml