En 2021, 908 000 trottinettes électriques ont été vendues en France.

Ce marché est en pleine croissance et les innovations en termes de modèles et d’équipement arrivent en force.

Lors du dernier salon Autonomy à Paris consacré aux nouvelles solutions de mobilité, il suffisait de déambuler dans les allées pour constater l’essor du secteur en pleine évolution.

Les nouvelles mobilités ne se cantonnent pas à la trottinette électrique ou au vélo à assistance électrique (VAE). N’oublions pas les autres engins qui parcourent nos rues tels que les gyroroues, les skateboards électriques, les gyropodes et les hoverboards.

L’ensemble de ces moyens de déplacement sont appelés les EDPM, Engins de Déplacement Personnel Motorisés.

51% des engins de déplacement personnels en France sont des trottinettes électriques

Une adoption fulgurante de la trottinette électrique par les Français : l’essayer c’est l’adopter !

Que ce soit au sein des magasins de grande distribution ou de revendeurs indépendants, l’engouement pour la trottinette ne cesse de se confirmer depuis quelques années. En parallèle, le développement des offres de mobilité partagée dans les grandes agglomérations a permis de démocratiser l’usage des trottinettes pour des usages de mobilité urbaine partout en France et en Europe.

Le secteur propose une offre variée d’engins de déplacement personnel motorisés

La Trottinette électrique, la gyroroue, le skateboard électrique ou encore la draisienne électrique sont des alternatives de plus en plus prisées pour se déplacer en ville.

En France depuis octobre 2019, date de la création d’une catégorie du code de la route spécifique et de l’entrée en vigueur d’une nouvelle réglementation, ces engins sont régulés avec une vitesse limitée à 25km/h. Circulant sur les pistes cyclables et sur la chaussée, les EDPM s’inscrivent désormais durablement dans le paysage et trafic urbain. Ces engins s’avèrent des solutions de mobilité complémentaires voire de substitution de l’automobile.

Les engins de déplacement personnels motorisés facilitent l’intermodalité

On observe une tendance profonde avec le développement de déplacements intermodaux, consistant à utiliser plusieurs modes de transport pour un même parcours. Ces nouveaux engins redessinent chaque jour des nouvelles possibilités pour leurs utilisateurs.

Depuis longtemps, des parkings s’implantent dans la périphérie des grandes agglomérations afin de permettre aux usagers d’accéder en voiture aux gares, stations de métro ou de tram pour rejoindre les centres urbains en transport en commun.

Aujourd’hui, les engins de déplacement personnel motorisés permettent de multiplier l’intermodalité en apportant des solutions alternatives sur les derniers kilomètres. Pour de nombreux utilisateurs, il apparait de plus en plus facile de se déplacer en trottinette plutôt qu’en voiture ou 2 roues motorisés pour éviter la congestion au sein des villes.

Tous nos thèmes

Expert des nouvelles mobilités, Smart Mobility Lab
vous apporte, depuis 2017, les données vous
permettant d’explorer l’ensemble des thématiques
concernant ce secteur.

image/svg+xml

Vous souhaitez
échanger ?

Notre expert est à votre écoute.
Prenez contact avec lui pour poser toutes vos questions,
il aura une solution à vous proposer.

Discutons de votre projet image/svg+xml